Débutez avec M@ths en-vie

Les enjeux

Toutes les activités proposées dans M@ths en-vie tournent autour de photos numériques prises dans l’environnement quotidien des élèves. Un simple appareil photo dans la classe peut permettre de se lancer dans les différentes activités.

En exerçant les élèves à repérer des situations réelles pouvant faire l’objet d’un investissement mathématique, ils se créent un répertoire de représentations qu’ils pourront ensuite mobiliser dans d’autres situations similaires.

À travers les photographies réalisées par les élèves et utilisées dans le cadre de ce dispositif :
– les élèves construisent l’intérêt d’apprendre les mathématiques parce que cette discipline s’inscrit dans leur réalité de tous les jours ;
– les élèves mettent du sens derrière chaque donnée et mettent alors en œuvre des procédures de résolution cohérentes ;
– les élèves construisent des ordres de grandeurs et exercent un regard critique sur les solutions de leurs problèmes.

L’utilisation de la photo permet alors de construire ce temps intermédiaire entre une situation vécue, réelle et une abstraction abstraite visée par l’exercice scolaire.

Commencer dans sa classe

Le dispositif M@ths en-vie peut-être mené seul dans sa classe, grâce aux pistes d’activités proposées sur le site officiel et décrites en détail dans l’ouvrage associé.

M@ths en-vie est bien un dispositif, et non une méthode !

Il regroupe des activités à mettre en œuvre dans le cadre de l’enseignement des mathématiques. Elle s  trouveront naturellement leur place dans la progression élaborée par l’enseignant, sans remettre en cause sa façon d’enseigner la discipline. Elles permettent d’aborder de nombreuses notions mathématiques à travers la résolution de problèmes. Les enseignants à qui nous l’avons présenté soulignent sa facilité d’appropriation… là est peut-être le gage de son succès !

Consulter le site officiel : cliquer ici

Découvrir l’ouvrage : cliquer ici

Collaborer avec d’autres classes

Si la mise en œuvre va indubitablement générer des travaux de groupe, au fil du projet, on se rend vite compte qu’une dimension collaborative permet de donner encore plus de sens aux diverses activités : créer des problèmes pour une autre classe afin de les valider, faire preuve de rigueur mathématique dans ce que l’on propose aux autres, participer à des défis entre élèves…

Année scolaire 2017/2018

En savoir plus : cliquer ici

S’inscrire : cliquer ici

Rejoindre la communauté

 

en cours de rédaction…