La typologie de problèmes M@ths en-vie

La résolution de problèmes, ça s’enseigne ! Et son enseignement se doit d’être structuré. Cette typologie vous aidera à concevoir ou choisir vos problèmes dans le cadre d’une programmation et progression de classe et d’école.

Elle s’appuie bien évidemment sur la typologie de Vergnaud. Nous l’avons illustrée de problèmes M@ths en-vie, mais elle peut être utilisée pour des formes d’énoncés plus classiques.

Nous distinguerons 4 grandes familles de problèmes :

  • Les problèmes basiques, pouvant se résoudre à l’aide d’une opération de base : addition, soustraction, multiplication ou division, eux mêmes divisés en 3 sous catégories :
    • Les problèmes de transformation
    • Les problèmes de réunion/partage
    • Les problèmes de comparaison
  • Les problèmes complexes ou problèmes à étapes obtenus par composition de problèmes basiques
  • Les problèmes de proportionnalité
  • Les problèmes atypiques ou problèmes ouverts, de logique, de recherche, géométriques…

Cette typologie se veut donc quasi-exhaustive et synthétique : tous les types de problèmes se doivent d’être traités à l’école primaire.

Ce document de référence est à destination des enseignants et non des élèves. Il aidera tout un chacun à mieux cibler les problèmes à proposer afin d’aider ses élèves à faire des analogies entre les problèmes de même type ; condition essentielle pour les amener à faire du lien dans cet apprentissage complexe. Car c’est bien en mettant en mobilisant des situations déjà rencontrées que nous-même adultes, résolvons de nouveaux problèmes.

Problèmes ouverts, de logique, de recherche, géométriques.

TypologieMeV

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *