Archives de l’auteur : Admin M@ths en-vie

Enseignant Référent pour les Usages du Numérique et Référent Mathématiques de Circonscription - Circonscription de St Gervais/Pays du Mont-Blanc

Semaine des mathématiques 2023 avec M@ths en-vie, une semaine à la carte !

Le principe

  • Chaque jour, un événement à vivre
  • Des activités clé en main
  • Une inscription gratuite vous permettant d’avoir accès aux liens de connexion et au matériel nécessaire pour vous et vos élèves
  • Des activités à la carte : vous pouvez participer uniquement à une activité ou à toutes !

Comment cela se déroule ?

  • Une ouverture de cette semaine par les deux membres d’honneur de M@ths’n Co :
    • Charles Torossian, Directeur de l’IH2EF, Conseiller spécial pour la mise en œuvre du plan mathématiques
    • Philippe Roederer, Inspecteur de l’Éducation nationale de la circonscription de Cluses, en charge du dossier numérique – Responsable admission CRPE – Expert associé à l’@IH2EF
  • Inscription du 01 février au 10 mars 2023 (l’inscription restera encore possible pendant la semaine des mathématiques)
  • Lors de votre inscription, vous recevrez le mot de passe vous permettant de consulter la page sur laquelle seront publiés progressivement, à partir du 01 mars, tous les liens et les ressources à télécharger.

Attention, pour les journées du lundi, mardi et jeudi, du matériel sera à préparer. À anticiper la semaine précédente !

  • Le lien vers la page des ressources sera actif dès le 1 mars 2023 en page d’accueil du site.

Inscription

Elle vous permet de recevoir votre mot de passe pour l’accès à la page des ressources et recevoir votre diplôme de participation. Pour nous, elle nous permet de recenser le nombre de classes et d’élèves participants. Merci de renseigner votre (vos) niveau(x) de classe, le nombre d’élèves, votre courriel ainsi que votre code postal ou pays.

Attention, si vous ne recevez pas de mail retour, ne pas faire une deuxième inscription avec une autre adresse mail, c’est qu’il est très certainement dans vos SPAMS !

 

Le guide national 2023 de la semaine des mathématiques à la carte

Le guide de la semaine des mathématiques à la carte propose de nombreuses pistes d’activités pour ouvrir les mathématiques à de nouveaux champs d’application pédagogique, et de multiples outils pour amener filles et garçons à (re)découvrir la diversité des découvertes liées aux mathématiques.

Accéder : cliquer ici

Faire évoluer les représentations des élèves sur les mathématiques

Des leviers, des outils et des pistes d’activités pour faire évoluer les représentations sur l’enseignement des mathématiques en s’appuyant sur des contenus dynamiques, vivants, en lien avec des questions de société et des enjeux contemporains.

Une page Eduscol avec de très nombreuses ressources pour faire aimer les mathématiques, parmi lesquelles nous avons l’honneur de figurer !

  • Les maths, c’est vivant (pour les élèves) !
  • Les maths, c’est vivant (pour les professeurs) !
  • Les maths, c’est partout !

 

Accéder : cliquer ici

Apprendre et évaluer autrement en mathématiques

L’intention de ce site est de vous permettre d’optimiser les apprentissages en mathématiques et de rentabiliser le temps passé en classe avec vos élèves.

Le contenu de ce site est le fruit de la collaboration entre le RÉCIT MST et plusieurs conseillers pédagogiques en mathématique, conseillers pédagogiques du RÉCIT et professionnels de l’éducation afin de proposer des solutions concrètes pour apprendre et évaluer les compétences et les apprentissages mathématiques.

Voici les trois entrées principales du site :

Accéder : cliquer ici

Jeu Set et Maths, tout savoir sur les mathématiques au collège

Des activités, des cours, des exercices, des évaluations, des fiches TICE (geoplan, geogebra etc.) , des vidéos, des réflexions & des trucs de profs pour enseigner autrement.

Vous trouverez également des perles, des énigmes, des images mathématiques amusantes et des illusions d’optique.

Tout cela pour faire et enseigner les mathématiques avec plaisir !

Accéder : cliquer ici

Maths dehors et M@ths en vie

J’ai grandi en aimant les maths. Pour moi, l’abstraction est facile et j’aime résoudre des problèmes. Mais j’ai pris conscience, dès le collège, que ce n’était pas le cas de la plupart de mes camarades. En devenant enseignant, je me suis aperçu que de nombreux élèves avaient des difficultés à mettre du sens lors de l’apprentissage des mathématiques. J’ai donc commencé à me poser la question du chemin à emprunter pour rendre les mathématiques plus concrètes…

Accéder à l’article intégral rédigé par Ulysse Retaillau, coordonnateur d’un dispositif ULIS-école : cliquer ici

Conférence M@ths en-vie en ligne le 18 janvier 2023

Conférence organisée par CANOPE94 à suivre en ligne.

Descriptif

Co-auteur de la méthode M@ths en-vie, Christophe Gilger s’appuie sur la photographie pour aider les élèves à s’investir dans une démarche de résolution problèmes. En les ancrant au réel, les élèves comprennent et s’approprient ainsi des situations-problèmes. M@ths en-vie, c’est aussi une démarche d’enseignement avec des outils : une fiche sur la typologie des problèmes, un outil de modélisation élèves, une progression…

S’inscrire : cliquer ici

Bénéficier de 10% de réduction sur les publications M@ths en-vie

En tant qu’adhérents à M@ths’n Co, vous bénéficiez d’une réduction de 10% sur l’ensemble des productions M@ths en-vie !

Continuer la lecture

Adhérents à M@th’n Co, bénéficiez de 10% sur la collection M@ths en-vie !

Nouvel avantage réservé aux adhérents de M@ths’n Co, une réduction de 10% sur l’ensemble des productions M@ths en-vie !

  • Enseigner la résolution de problèmes au CP : cliquer ici
  • Enseigner la résolution de problèmes au CE1 : cliquer ici
  • Enseigner la résolution de problèmes au CE2 : cliquer ici
  • Enseigner la résolution de problèmes au CM : à venir
  • M@ths en-vie, la photographie au service de la résolution de problèmes (cycles 1, 2 et 3) : cliquer ici
  • L’atelier des jeux (Nombres, formes, mesures) : cliquer ici
  • L’atelier des jeux (Fractions) : cliquer ici

Voir la collection : cliquer ici

 

Rejoindre l’association : cliquer ici

Comment en bénéficier ? On vous dit tout par courriel dès ce week-end !

Un grand merci à Génération5 qui offre cet avantage à tous les adhérents.

1 jour, 1 énigme

Faire des mathématiques en s’amusant tout au long du mois de décembre…

Un calendrier de l’avent mathématiques proposé par les circonscriptions d’Évian et Thonon, où vous découvrirez chaque jour une énigme à résoudre avec les élèves avec 3 niveaux de difficulté : cycle 1, cycle 2 et cycle 3

Des énigmes sont proposées également les mercredis, samedis et dimanches ainsi que pendant les vacances, si les élèves désirent poursuivre à la maison. Elles sont réalisables sur TNI, vidéoprojecteur, tablette ou ordinateur.

 
Lien vers la ressource : cliquer ici

Organiser une conférence sur la résolution de problèmes

Vous souhaitez pouvoir faire bénéficier des enseignants en formation d’une conférence sur l’enseignement de la résolution de problèmes ? C’est possible !

Objectifs

Découvrir les enjeux du dispositif M@ths en-vie, des activités pouvant être proposées à partir de l’école maternelle ainsi que notre démarche d’enseignement de la résolution de problèmes :
– Comment structurer les apprentissages en résolution de problèmes ?
– Pourquoi et comment utiliser une typologie de problèmes ?
– Pourquoi et comment utiliser la modélisation en barres ?
– La place de la verbalisation afin de questionner mathématiquement un problème
– Quelle progression du CP au CM2 ?
– Comment outiller les élèves afin de les aider dans cette tâche complexe ?

Plusieurs solutions

– Une intervention en visio-conférence d’une durée de 1 à 3 heures, à moduler selon vos besoins

– Une intervention en présentiel dans le cadre de notre association M@ths’n Co. ou en partenariat avec les éditions Nathan avec qui nous éditons la méthode Tandem Maths

 

 

À noter que chaque intervention pourra être personnalisée tant dans le contenu que dans la durée.

 

Contactez-nous…

Pour en savoir plus et étudier ensemble toute intervention, contactez-nous par courriel à : contact@mathsenvie.fr

Les mathématiques sans larmes, ni peur

Que faire pour nourrir la curiosité des enfants, les éclairer, les enthousiasmer et les responsabiliser, sans jamais étouffer leur flamme mathématique ? Rejoignez Dr Monica Neagoy, conférencière, auteure et experte internationale, pour obtenir des réponses à ces questions.

 

 

Accéder : cliquer ici

Égalité filles-garçons en mathématiques, un rapport de l’Inspection Générale

Ce document, destiné avant tout aux professeurs de mathématiques, mais qui intéressera aussi chefs d’établissement, CPE, formateurs et parents, répond à une situation paradoxale.

Alors que les filles ont des résultats très proches de ceux des garçons aux évaluations de mathématiques du CP jusqu’au DNB, alors qu’à l’école primaire elles placent cette discipline comme leur préférée avec le français, une différenciation s’opère progressivement qui les amène d’abord, au niveau du lycée général, à moins se diriger vers des couplages de spécialité alliant mathématiques et physique, ou mathématiques et sciences de l’ingénieur, et surtout, dans leurs orientations post-bac, à se détourner largement des cursus où les mathématiques occupent une part prépondérante, puis des métiers qui en découlent.

Accéder : cliquer ici

Réconcilier tous les élèves avec les mathématiques et promouvoir l’excellence

Réconcilier tous les élèves avec les mathématiques et promouvoir l’excellence : une nouvelle stratégie dès la rentrée 2023

Afin non seulement de continuer à promouvoir l’excellence, mais aussi réconcilier tous les élèves avec les mathématiques et encourager l’égalité filles-garçons, Pap Ndiaye, ministre de l’Éducation nationale et de la Jeunesse, présente la stratégie qui fera de 2023 « l’année de promotion des mathématiques à l’école ».

Accéder au texte complet sur Education.gouv : cliquer ici

Une balade mathématique cartographiée sur Umap

Dans le cadre des premières Rencontres Internationales de la Classe Dehors à Poitiers en juin 2023, les visiteurs vont découvrir qu’il est possible d’apprendre de la ville et en ville, à l’extérieur de l’école, dans plusieurs disciplines : en français (théâtre, poésie, littérature…), en langues, en sciences et technologie, mais aussi en mathématiques.

Notre environnement regorge de trésors mathématiques si notre regard prend le temps de se poser des questions mathématiques.

Continuer la lecture

Loup revient pour une année scolaire d’activités en mathématiques et en langage

Loup est la mascotte de l’école de l’Ancien Couvent à Puteaux. Il va proposer des situations en classe pour favoriser le langage et la résolution de problèmes. Loup revient cette année. Il s’était déjà posé beaucoup de questions pendant le premier confinement dans la classe de Nathalie Guey : voir ici

Loup (peluche géante Auzou) sert cette année de vecteur de communication et d’apprentissage dans les 5 classes de l’école. Il va proposer des défis, des jeux (orientation, course au trésor, escape game), des problèmes avec la possibilité d’utiliser les outils numériques. C’est l’action « phare » du projet d’école.

Continuer la lecture

Et maintenant : que faire pour donner goût aux mathématiques ?

Depuis quelques années, les élèves français se désintéressent des mathématiques, notamment depuis la récente réforme du bac. Mais pour remédier à cette aversion, le mathématicien David Bessis considère qu’il faut maîtriser cette peur injustifiée des maths.

 

 

À découvrir sur France Culture

Accéder : cliquer ici

Avantages membres

Vous êtes membres de M@ths’n Co, voici vos avantages :

Participation à nos chantiers

En tant que membre, vous êtes sollicité en exclusivité pour participer aux projets de l’association : rencontres, participation à des manifestations, création de contenus, publications… Plusieurs d’entre vous ont d’ailleurs participé à nos publications et ont eu le plaisir d’éditer leur travail. Pourquoi pas vous ? Vous avez un projet à nous soumettre, n’hésitez pas !

Devenez ambassadeurs

Vous souhaitez faire connaître M@ths en-vie autour de vous, contactez-nous à contact@mathsenvie.fr Nous vous proposons des outils (mallette du formateur) et notamment des flyers et badges du dispositif et de l’association. C’est gratuit !

La banque de problèmes collaborative

Accédez à l’intégralité de la banque collaborative et à toutes les fonctionnalités en saisissant votre mot de passe adhérent dans votre profil.

Bénéficiez de réductions

Notre éditeur, Génération5, vous fait bénéficier de 10% sur les publications M@ths en-vie ! C’est l’occasion de se lancer dans l’aventure !

Participez à des concours

Nous mettons parfois en jeu nos produits et ceux de nos partenaires. Ces concours vous sont parfois réservés !

Participez à la semaine des mathématiques

Des conditions particulières de participation. Inscrivez-vous…

Les banques de photos

Accédez directement à nos banques de photos classées par thèmes :

Les algorithmes Les angles droits, les perpendiculaires Les distances, les longueurs, les altitudes
La monnaie, les prix Les heures, les durées, les dates Les formes géométriques
Les poids et les masses Plusieurs types de données Les parallèles
Les polygones Les pourcentages La proportionnalité
Les quantités nombrables Les ronds, sphères, cylindres, boules Les solides
Les surfaces et les aires La symétrie Les températures
Les vitesses Les volumes, les contenances Les numéros

 

 

Actualité de l’association

Avril à juin 2020 – Création par un collectif des banques de photos. Accès membre : cliquer ici

Mai 2020 – Création de l’association. Accueil de Philippe Roederer, IEN, comme membre d’honneur.

Du 28 au 01 mai 2020 – Participation au salon « Culture et jeux mathématiques » d’Animath. Pour en savoir plus : cliquer ici

Mai 2020 : participation à l’appel de la Scitoyenne. Pour en savoir plus : cliquer ici

Juin 2020 – Accueil de Charles Torossian, IGEN, comme membre d’honneur.

Du 24 au 27 août 2020 – Participation à Ludovia17 en tant qu’évènement associé. Pour en savoir plus : cliquer ici

Du 29 au 31 mars 2021 – M@ths en-vie fera l’objet d’un FABCAMPS à Ludovia CH. Pour en savoir plus : cliquer ici

Du 23 au 26 août 2021 – M@ths’n Co présent à Ludovia18 et M@ths en-vie sera présenté lors d’un explorcamps. Pour en savoir plus : cliquer ici

Printemps 2022 – Lancement du projet éditorial « Enseigner la résolution de problèmes au CM ». Sortie prévue printemps/été 2023.

Du 22 au 25 août 2022 – M@ths’n Co présent à Ludovia19 et M@ths en-vie sera présenté lors de deux explorcamps et trois barcamps. Il sera également sur le stand de Scollectif . Pour en savoir plus : cliquer ici

Du samedi 22 au mardi 25 octobre 2022, M@ths en-vie présent aux Journées Nationales de l’APMEP à Jonzac pour une conférence et deux ateliers, et représenté sur le stand Génération5. Pour en savoir plus : cliquer ici

Semaine des mathématiques 2023, M@ths’n Co est déjà sur le point pour vous préparer quelque chose d’exceptionnel !

La mallette du formateur

Tous les outils, permettant d’animer un ou plusieurs temps de formation autour du dispositif M@ths en-vie : comprendre les enjeux du dispositif, notamment par des mises en situations concrètes et appréhender notre démarche d’enseignement explicite et structurée de la résolution de problèmes.

 

Vous souhaitez obtenir une trame de cette animation avec le matériel utilisé ? Ne pas hésiter à nous contacter par courriel à : contact@mathsenvie.fr

Cette mallette, nouvelle mouture depuis le 06/12/2022 (version 8), comprend désormais :

  • Le matériel pour faire vivre des activités aux participants (cartes, photos, jeux, fichier TNI…)
  • Un diaporama complet
  • Une trame avec des commentaires à destination des formateurs pour chaque diapositive
  • La vidéo de présentation
  • Un flyer de présentation

Nous serions très heureux que d’autres enseignants puissent s’emparer des activités et banques proposées et notamment si ceux-ci apportaient également leur contribution à ce site afin de l’enrichir encore plus.

Vous cherchez d’autres ressources mathématiques à destination des formateurs ? Rendez-vous sur le site de la MHM : cliquer ici

« Itinéraire d’un dispositif pédago-ludique » dans les Petits Cahiers Ludens

Retrouvez la saga M@ths en-vie dans les cahiers Ludens n°7 de septembre/octobre 2022 ; un article retraçant la genèse de ce dispositif, l’accompagnement dont nous avons pu disposer ainsi que la structuration en association.

L’occasion de découvrir ou re-découvrir la TeamLudens et leurs activités. Semper Ludens est une association loi 1901 dont les objectifs sont les suivants :

  • Essaimer, développer et accompagner par la formation les pratiques de ludification et les pédagogies actives qui favorisent la motivation et la réussite des apprenants, afin de lutter contre le décrochage scolaire et les inégalités.
  • Contribuer aux recherches scientifiques afin de lutter contre le décrochage scolaire et les inégalités.
  • Agir en faveur de l’enfance en difficulté par la mise en place d’actions caritatives à but non lucratif.

 

 

Accéder : cliquer ici

Conférence internationale « Mathématiques pour tous : Faire aimer et pratiquer les maths de l’école au lycée »

Visionnez toutes les interventions (captations vidéo) de la conférence internationale du 15 juin 2022 sur le site Réseau Canopé.

CONFÉRENCE INTERNATIONALE DU CONSEIL SCIENTIFIQUE DE L’ÉDUCATION NATIONALE
Mathématiques pour tous
Faire aimer et pratiquer les maths de l’école au lycée
Mercredi 15 juin 2022

Accéder : cliquer ici

Le guide « La résolution de problèmes mathématiques au collège »

Cet ouvrage a été coordonné par le service de l’instruction publique et de l’action pédagogique et le service
de l’accompagnement des politiques éducatives de la direction générale de l’enseignement scolaire du ministère de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports.

Cet ouvrage synthétise des contributions de chercheurs et chercheuses, d’inspecteurs et d’inspectrices, d’enseignantes et d’enseignants. Ce document a fait l’objet d’une relecture critique de plusieurs membres du Conseil scientifique de l’éducation nationale.

men-guide-mathematiques_college_2021_web

Accéder : cliquer ici

Un projet d’écriture de problèmes dans le cadre de la liaison CM2/6°

Engager les élèves de sixième à inventer, rédiger, corriger et publier des photo-problèmes à destination des élèves de CM2.

Un projet mené par Julie Lefort, professeure de mathématiques au collège de Saint Mathieu de Tréviers qui témoigne de son expérience. A suivre sur twitter : @lilicachou

Continuer la lecture

5 projets pour enseigner et vivre les maths autrement

Un ouvrage dans le plus pur esprit de l’enseignement des mathématiques que nous prônons, ancrées au réel, engageantes, ambitieuses et qui font sens chez les élèves.

Continuer la lecture

Formation CANOPE « Apprendre à résoudre des problèmes arithmétiques à l’école élémentaire »

Comment résout-on des problèmes ? Résoudre des problèmes est l’activité principale en mathématiques, ce parcours vous engage à trouver des solutions pour aider vos élèves à réussir cette tâche !

Continuer la lecture

Des fiches de révisions de maths, rappées et clipées

Retrouvez les leçons Rapémathiques sur les notions abordées au collège sur une chaine YouTube ou sur le site d’A’Rieka.

Le site : cliquer ici

La chaine YouTube : cliquer ici

Maths en liberté, les mathématiques récréatives pour tous !

Ce site web, destiné à tous les pays francophones, propose des livres, et quelques textes courts, vidéos, jeux et BD, pour des élèves de tous âges intéressés par les mathématiques, en supplément des cours scolaires. Ce n’est pas un site de soutien scolaire.

Les contenus sont classés par âge, par difficulté et par type afin que tous (et en particulier des parents ne connaissant pas les mathématiques) puissent utiliser ce site.

Accéder : cliquer ici

VideoDiMaths, un concours de vidéos mathématiques

Le concours de vidéos VideoDiMath est à destination des collèges et lycées. Il est proposé par VideoDiMath, projet vidéo d’AuDiMATH, avec le soutien du ministère de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports.

Les vidéos d’une durée maximum de 3 minutes (générique non inclus, pas de durée minimale) permettront aux élèves de se poser une question de mathématiques et l’exposer avec dynamisme pour montrer que les mathématiques sont autour de nous, actuelles et plaisantes.

Accéder : cliquer ici

Deux escape games en photo-problèmes !

Ce travail a été réalisé dans le cadre d’une constellation mathématique CM1 CM2 avec 6 classes, 8 enseignants, soit 160 élèves. L’analyse des évaluations CP, CE1 et 6° a montré une difficulté en résolution de problèmes. Les collègues ont aussi fait remonter ce domaine dans leurs difficultés.

 

Continuer la lecture

Humour et mathématiques

Je vous en prie !

 

La table de multiplication

 

Quand un Américain critique la façon de compter de la langue Française

Le petit beurre mathématique


Le Petit beurre LU est un calendrier : Retour ligne manuel
- 52 dents (52 semaines) Retour ligne manuel
- 4 gros coins (4 saisons) Retour ligne manuel
- 24 trous (24 heures) Retour ligne manuel
- mesure 7 cm (7 jours semaine)

Marius et les fractions

Gaston et les pourcentages


Gaston Lagaffe, « Le Geant de La Gaffe », by Franquin (1977)

Merci à Nathalie Broneer pour le partage

La moitié de neuf


Gad-Elmaleh – Les Maths

Têtes à claques à l’école

 

La tristitude mathématique

 

 

1986, les Français nuls en maths…

Une étude parue hier montre que les élèves français arrivent derniers en maths de tous les pays de l’Union européenne… Et les quidams interrogés par Gérard Pabiot, dans la rue, ne vont pas aider à remonter le niveau.

Une vidéo à retrouver sur le site de l’INA

Visionner : cliquer ici

 

La petite histoire de France

 

 

Nambarz, un jeu de société de calcul et de stratégie pour toute la famille

En individuel ou en équipe, enfants et adultes, prenez plaisir à combiner les nombres de 1 à 10 en faisant toutes sortes de calculs (adition, soustraction, multiplication et division)pour obtenir un maximum de points et gagner la partie

Tranche d’âge : 8 ans et + (possibilité d’adapter le jeu aux enfants de moins de 8 ans (cf. Le thème principal du jeu)

Nombre de joueurs : 2 à 12 joueurs (individuellement ou en équipe)

Durée moyenne d’une partie : De 15 à 30 minutes (pour une partie de 4 joueurs)

Thème principal du jeu

Le nom Nambarz provient du mot anglais «numbers», puisque c’est un jeu de nombres. L’orthographe du nom du jeu est en quelque sorte la prononciation du mot «numbers». Facile à retenir !

Initialement, le jeu a été créé pour apprendre et pratiquer le calcul mental aux enfants. Il permet de pratiquer des combinaisons de calcul simples grâce aux opérations basiques de mathématiques. Cependant, le jeu a eu une évolution importante grâce aux différentes stratégies mises en place par les joueurs – enfants et adultes – qui leur permettent de se débarrasser de leurs cartes avant les autres joueurs (il s’agit du but du jeu).

En parallèle, les jokers ont été inventés et modifiés à plusieurs reprises afin de rendre Nambarz plus adéquat aux différents niveaux et à la différence d’âge des joueurs.

Cette évolution a permis au jeu de garder son aspect pédagogique et éducatif tout en étant parfaitement adapté aux adultes ! Nambarz est alors devenu un jeu intergénérationnel où tout le monde peut y trouver son compte (possibilité de faire des combinaisons de calcul simples de 2 ou 3 cartes pour les enfants, jusqu’aux opérations plus sophistiquées de 4 à 5 cartes grâce à l’application des stratégies pour les adultes).

Nambarz permet donc d’appliquer toutes les opérations mathématiques : addition, soustraction, multiplication et division. C’est pour cette raison que le jeu est conseillé à partir de 8 ans ou à partir de l’âge où l’enfant maîtrise ces 4 opérations (avec des nombres de 1 à 10). Toutefois, il est tout à fait possible de faire jouer des enfants plus jeunes en appliquant en premier temps uniquement les opérations que l’enfant maîtrise (par exemple, se limiter à l’addition et à la soustraction dans un premier temps puis étendre à la multiplication et à la division). En plus, le nombre de jokers utilisé dans le jeu permet de varier le niveau de difficulté.

En ce sens, Nambarz est tant adapté aux adultes qu’aux enfants. Il revient aux professeurs et parents d’ajuster les règles et les faire évoluer en fonction de l’âge et des connaissances de l’enfant afin de tirer profit de son potentiel éducatif.

La mécanique principale du jeu

La mécanique principale consiste en le fait de se débarrasser de toutes ses cartes avant les autres joueurs. Pour cela il faudra jouer les cartes selon deux schémas : soit par concordance ; en posant une carte ayant le même nombre ou même dessin que la carte posée. Ou par calcul ; en faisant une opération mathématique dont le résultat correspond au nombre de la carte posée.

Étant un jeu de calcul et de stratégie, la méthode par calcul est la plus intéressante, car elle nous permet d’éliminer plusieurs cartes à la fois. Ainsi, nous pouvons faire un calcul par 2, 3, 4 voir 5 cartes.

Par exemple, si on doit poser sur la carte 7, on peut jouer :

  • Les cartes 3 et 4 selon le calcul 3+4 = 7
  • Ou les cartes 3, 2 et 1 selon le calcul (3*2)+1= 7
  • Ou les cartes 10, 5, 9 et 4 selon le calcul (10/5)+9-4=7 (ceci est un «coup de maître» qui fait gagner des points supplémentaires)

Le principe de calcul est donc le suivant : le résultat de l’opération de la 1re et la 2e carte est calculé. La 3e carte doit nécessairement être calculée avec le résultat obtenu précédemment (si l’on pose 3 cartes). Pareillement, le résultat de cette dernière opération sera calculé avec la 4e carte (si l’on pose 4 cartes) et ainsi de suite[1].

Cependant, il y a trois règles à respecter lorsqu’on joue un calcul :

  1. Le fait de devoir utiliser des cartes de même type (soit des cartes “dessin/nombre” soit des cartes “nombre/symbole”) ; on ne peut faire une opération en mélangeant les deux types de cartes
  2. Le calcul doit être le plus court possible. Par exemple (5+4)/9 donnent bien 1, mais avec ces cartes le joueur aurait simplement pu faire le calcul 5-4=1. Il faut donc que le calcul soit le plus court possible avec les cartes utilisées.
  3. Il est interdit de jouer une carte concordante dans un calcul : si la carte à couvrir est un 3-abeille on ne pourra faire le calcul par les cartes 8-abeille et la carte 5-chat (8-5=3) car carte 8-abeille est déjà une carte concordante par dessin avec la carte à couvrir, à savoir la carte 3-abeille (la concordance peut être également par nombre).

Le non-respect de ces règles ou une erreur de calcul impliquent une pénalité consistant à piocher 3 cartes et ramasser les cartes qui n’ont pas été correctement jouées.

Le jeu est également composé de 4 types de jokers qui permettent de débloquer le jeu et le rendre plus stimulant et stratégique. Ils permettent aux joueurs de changer le nombre ou le dessin lorsqu’il n’ont pas les bonnes cartes à jouer. Les jokers sont importants dans la stratégie afin de préparer le pas suivant. Le joker «rejouer» est particulièrement intéressant, car il permet d’appliquer la stratégie immédiatement et sans attendre le prochain tour. À savoir que le nombre de jokers utilisés dans le jeu permet de réguler le niveau de difficulté[2].

L’originalité du jeu

Nambarz compte parmi les rares jeux qui permettent d’appliquer les quatre opérations : addition, soustraction, multiplication et division de manière simultanée. Les différentes options du jeu (opérations utilisées, nombre de jokers, utilisation ou non des parenthèses/crochets) permettent de varier le niveau de difficulté du jeu et le rendre adaptable aux différents âges et connaissances.

L’originalité du jeu relève également dans le fait d’allier le calcul mental à la stratégie. Dans Nambarz, il faut en effet savoir faire de bons calculs, mais il faut surtout être capable d’anticiper les coups à venir et faire preuve de stratégie afin d’anticiper le jeu des adversaires et arriver le plus vite possible à son objectif : se débarrasser de toutes ses cartes. Il ne suffit donc pas de choisir le calcul correspondant à la carte à recouvrir, mais il faut également penser à la dernière carte jouée, et se demander quel avantage elle peut apporter au pas suivant.

Enfin, le jeu a un caractère progressif. En effet, grâce aux différentes possibilités qu’il propose (cf : idée du jeu), le jeu Nambarz peut complètement s’adapter à tout âge et par conséquent à des classes différentes, des plus petits niveaux à un niveau adulte.

Le déroulement général du jeu

Un joueur mélange les cartes, en distribue 7 à chaque joueur et sépare la pioche de la carte à recouvrir. Cette carte choisie au hasard dans la pioche sera celle sur laquelle il faudra jouer (cette carte ne doit pas être un joker). Le joueur de gauche commence la partie, il doit faire un calcul ou jouer par concordance. S’il n’a pas de carte convenante, il devra piocher une carte. Si la carte piochée peut être jouée, il peut directement la poser, ou bien la combiner avec d’autres cartes en sa possession. Sinon, il devra la conserver dans son jeu. Dans ce cas-là, il dit « je passe » et c’est au tour du joueur suivant. Si la pioche s’épuise au cours de la manche, on retourne la pile des cartes que l’on mélange et elle devient la nouvelle pioche. Si le joueur fait une action méritant pénalité, il devra piocher 3 cartes.

Le but est de se débarrasser de toutes ses cartes. À la fin de chaque manche, les joueurs se font attribuer un nombre de points correspondant à leur classement de gagnant : le 1er gagne 40 points ; le 2e : 32 points ; le 3e : 25 points ; le 4e : 19 points et le 5e : 14 points. À la fin de la partie, on calcule le total des points de chaque joueur ainsi que leurs «coups de maître». Le joueur qui a le plus de points remporte la partie et ainsi de suite.

Il est possible également de jouer par équipe (de 2 à 6 équipes sans dépasser 12 joueurs maximum). Dans ce cas-là, chaque joueur va avoir ses 7 cartes à lui et jouer à son tour. La seule exigence est que les membres d’une seule équipe jouent consécutivement l’un après l’autre, de gauche à droite, ensuite le tour passe aux membres de l’équipe suivante. Cela permet aux membres de l’équipe de jouer la carte ou la combinaison la plus avantageuse, dans la mesure du possible, pour le partenaire qui le suit. En cas de jeu par équipes, on additionne les points gagnés par les membres de l’équipe. L’équipe qui a le plus de points remporte la partie.

Notions travaillées, potentiel pédagogique

  • Calcul mental : La principale notion travaillée est le calcul mental. L’élève peut faire des additions, soustractions, multiplications et divisions. Il doit donc faire des calculs lui permettant d’avancer dans le jeu et se débarrasser à chaque fois d’un maximum de cartes. Un autre exercice de calcul – cette fois à deux nombres – s’ajoute lors du calcul des résultats à la fin de la partie. L’élève additionne le nombre de points gagnés à chaque manche, en plus des points supplémentaires gagnés grâce à ses « coups de maître ». Pour les enfants en bas âge, Nambarz permet également de travailler la notion de dénombrement grâce à la représentation de nombres en forme d’animaux sur les cartes dessin.
  • Stratégie : En plus du calcul mental, la stratégie est une notion principale à développer. L’élève ne doit pas seulement chercher des calculs sophistiqués mais aussi penser au calcul suivant et à l’utilisation optimale des jokers. Ainsi, il est parfois plus utile de faire de combinaisons de calcul simples avec deux cartes en appliquant une bonne stratégie que de chercher à faire des calculs avec 3 cartes ou 4 cartes pour faire des «coups de maître» et gagner des points supplémentaires. En ce sens, Nambarz peut être un excellent outil dans le cadre d’aide aux élèves en difficulté. Grâce à cet aspect ludique et stratégique, ces élèves y trouvent facilement leur compte, car ils peuvent gagner avec des calculs simples avec l’aide de leur stratégie.
  • Vigilance et concentration : En plus de la concentration sur son propre jeu, l’élève doit être vigilant aux calculs joués par les autres. Ainsi, les joueurs sont garants du respect des règles, ils doivent s’assurer que les autres joueurs font des calculs corrects et ne trichent pas ; cela crée une vigilance chez les enfants qui surveillent attentivement les calculs des autres joueurs afin de pouvoir crier à la pénalité dès la moindre erreur et cela leur permet de pratiquer le calcul mental même lorsque le tour est aux autres. Il est bon à savoir qu’il s’agit d’une pénalité « bienveillante » dans le sens où le joueur pénalisé aura seulement 3 cartes supplémentaires, ce qui lui permettra d’avoir plus de choix pour faire des calculs plus poussés, voire des « coups de maître».
  • Challenge et collaboration : Nambarz permet de développer l’esprit compétitif chez les élèves lorsqu’ils jouent de manière individuelle. Dans son option par équipe, le jeu permet de travailler la notion de collaboration et de coordination[3]. Les élèves apprennent donc à collaborer entre eux, travailler ensemble, se mettre d’accord sur les cartes à poser afin d’être le plus utile à son coéquipier et faire remporter son équipe. Les élèvent appliquent en quelque sorte une stratégie d’équipe. Dans ce cadre, Nambarz peut être un excellent outil dans le cadre de stages de remise à niveau (SRAN) et d’activités pédagogiques complémentaires (APC). 

Pour aller plus loin :

[1] La règle de base du jeu n’autorise pas l’utilisation des parenthèses ou crochets afin de rendre le jeu accessible aux enfants (et surtout lorsqu’ils jouent avec les grands). Toutefois, il est tout à fait possible d’utiliser les parenthèses ou crochets dans les calculs – entre adultes ou avec les enfants expérimentés. Par exemple, le joueur a dans son jeu les cartes 9, 8 et 2 et doit jouer sur la carte 5. Si l’on suit le principe de calcul de base, aucune opération mathématique n’est envisageable, le joueur devra piocher une carte (s’il n’a pas une carte concordante ou un joker à jouer). Si l’on utilise les parenthèses, alors il sera possible de jouer le calcul suivant : 9-(8/2)= 5. Ce calcul est tout à fait possible car la troisième carte (ici 2) n’a pas à être calculée avec le résultat des deux premières cartes (ici 9 et 8). Dans le cas de l’utilisation des parenthèses/crochets, il faudra simplement l’annoncer au début de la partie «partie avec parenthèses/crochets» afin que tout le monde puisse les utiliser dans ses calculs. Les crochets sont utilisés dans le cas de calcul avec 4 cartes et plus.

[2] Au niveau débutant : on peut jouer avec tous les jokers (12); Au niveau confirmé : on peut jouer avec 8 jokers (2 de chaque type) ; Au niveau expérimenté : on peut jouer avec 4 jokers (1 de chaque type).

[3] Une équipe peut être composée de 2 joueurs ou plus. Le nombre maximum d’une équipe ne doit pas dépasser les 6 joueurs.

Témoignage : « Nous avons testé la démarche M@ths en-vie en constellation »

Un travail mené dans le cadre d’une constellation. La problématique de l’équipe tournait autour de la compréhension et la perte de sens dans la résolution des problèmes impliquant des grandeurs et mesures. Lors cette formation, a été élaborée une progression « modulable »et une synthèse.

Par Chudeau Sophie, Conseillère Pédagogique – Circonscription de Fougères (35)

Continuer la lecture

M@ths en-vie participera aux journées nationales de l’APMEP à Jonzac

C’est avec grand plaisir que nous avons répondu à l’invitation de l’Association des Professeurs de Mathématiques de l’Enseignement Public de la maternelle à l’université, pour animer une conférence et un atelier lors des journées nationales qui se dérouleront du 22 au 25 octobre 2022.

Continuer la lecture

M@ths en-vie à l’université d’été #Ludovia19, du 22 au 26 août 2022

M@ths en-vie, à travers M@hs’n Co., sera présent à Ludovia19 en tant qu’événement associé !

Retrouvez-nous sur le stand le stand EW7 avec d’autres collectifs enseignants, à découvrir et :

Vous voulez participer avec nous ? Merci de nous contacter à contact@mathsenvie.fr afin de bénéficier de conditions très avantageuses…

Continuer la lecture

M@ths en-vie participe à la journée des possibles à CANOPE74

Le 29 juin 2022, rejoignez-nous pour la Journée des possibles à l’Atelier Canopé 74 à Annecy sur le thème « Aujourd’hui, on joue ! ».

Au programme, des temps forts autour de la ludopédagogie durant lesquels vous pourrez tester des jeux éducatifs en jouant réellement, mais aussi une présentation de nos formations, des dispositifs et ressources de Réseau Canopé, des discussions informelles et du partage.

Nous aurons l’occasion de vous présenter notre dispositif et surtout jouer ensemble à l’atelier des jeux !

Pour en savoir plus sur la journée des possibles : cliquer ici

Continuer la lecture

Mathématiques pour tous : faire aimer et pratiquer les maths

La conférence internationale du CSEN entend dresser un état des lieux de la recherche sur l’enseignement des mathématiques et proposer des perspectives de mise en pratique. Quelle est la situation en France aujourd’hui et quelles pistes sont actuellement explorées ? Quels mécanismes sont à l’œuvre dans les apprentissages mathématiques ? Comment réduire les inégalités scolaires et favoriser l’apprentissage des mathématiques pour tous ? Quelles innovations pédagogiques peuvent être des leviers d’apprentissage ? Quelles sont les directions prometteuses d’intervention ?

Intervenants :

  • Stanislas Dehaene, président du Conseil scientifique de l’éducation nationale et professeur de psychologie cognitive expérimentale au Collège de France, France
  • Zachary Hawes, professeur assistant à l’université de Toronto, Canada
  • Zbigniew Marciniak, professeur de mathématiques à l’université de Varsovie, Pologne
  • Monica Neagoy, consultante internationale et autrice, France et États-Unis
  • Thierry Rocher, adjoint au sous-directeur des évaluations et de la performance scolaire, DEPP, MENJS, France
  • Emmanuel Sander, professeur à la faculté de psychologie et des sciences de l’éducation de l’université de Genève, Suisse
  • Gérard Sensevy, professeur de sciences de l’éducation à l’université de Bretagne occidentale, France
  • Elizabeth Spelke, professeure de psychologie à l’université Harvard, États-Unis
  • Catherine Thevenot, professeure de psychologie à l’université de Lausanne, Suisse
  • Charles Torossian, inspecteur général de l’éducation, du sport et de la recherche, directeur de l’IH2EF, France
  • Eric Trouillot, professeur de mathématiques au collège, France
  • Lieven Verschaffel, professeur à la faculté de psychologie et des sciences de l’éducation de l’université catholique de Louvain, Belgique

 

 

Plus d’informations sur le site dédié : cliquer ici

Les kits mathématiques du CNRS

Vous cherchez une activité de diffusion, mais êtes en manque d’inspiration ? Vous en avez fait et voudriez partager celles qui ont bien marché ? Vous avez construit une activité et aimeriez qu’elle serve à d’autres collègues ?

Ce site web rassemble des idées d’activités de médiation, en lien avec la recherche. Le but est de se les partager efficacement.

Accéder : cliquer ici

Un retour d’usage en CP de la méthode « Enseigner la résolution de problèmes »

Laëtitia Vautrin, autrice de la méthode et enseignante en CP, nous fait part sur son blog « Évolution Classe » de son retour d’usage après deux années d’utilisation de la méthode « Enseigner la résolution de problèmes au CP ».

Accéder : cliquer ici

Les problèmes vidéo de M. Tsim

Pour aider les élèves en résolution de problèmes, Thomas Gouhier, enseignant, propose à ses élèves un enseignement basé sur des méthodes, des stratégies, des tris de problèmes, des problèmes de référence… Aussi, il propose différents supports pour créer chez eux une véritable envie de chercher.

Continuer la lecture

Des problèmes du quotidien créés par des CM2 pour les autres élèves de l’école

« La difficulté pour la plupart des élèves dans l’activité du problème en mathématiques réside principalement dans la compréhension du problème en lui-même. Pour cela, un remède possible est la création de problèmes avec un énoncé venant du quotidien des élèves.« 

Une activité initiée et mise en œuvre par maitre_glg, professeur des écoles en CM2, à suivre sur Instagram.

Continuer la lecture

Un jour, un problème, trois mascottes !

Deux fichiers de photo-problèmes par période pour les PS et MS, proposés par Vinciane Devos, enseignante en maternelle, soit un problème par jour, à proposer aux élèves, sur toute une année scolaire ! Un grand merci à elle pour ce partage !

Continuer la lecture

Maths en liberté, des livres, textes, vidéos, jeux et BD sur les mathématiques

Ce site web, destiné à tous les pays francophones, propose des livres, et quelques textes courts, vidéos, jeux et BD, pour des élèves de tous âges intéressés par les mathématiques, en supplément des cours scolaires. Ce n’est pas un site de soutien scolaire.

Les contenus sont classés par âge, par difficulté et par type afin que tous (et en particulier des parents ne connaissant pas les mathématiques) puissent utiliser ce site.

Accéder : cliquer ici

Faire des maths en EMC, c’est possible ! Une séquence EMCPartageons

EMC, partageons ! a proposé une séquence sur les diagrammes en barres dans le cadre de la Semaine de la Presse et des Médias à l’École®. Ce travail peut être mené à tout moment de l’année. Une campagne présidentielle est un moment propice à ce type d’exercice. De quoi aiguiser son esprit critique tout en faisant des mathématiques !

La séquence proposée a pour ambition d’amener les élèves à prendre l’habitude de vérifier la véracité d’une information chiffrée, notamment en cette période de campagne présidentielle.

Les infographies chiffrées facilitent notre lecture des informations : sondages d’opinion, côte de popularité des politiques, chiffres liés à la situation sanitaire, augmentation des prix, inflation… 

Les diagrammes sont omniprésents dans les médias, mais les comptes sont-ils bons ?

Dès le cycle 2, à travers trois séances, le fonctionnement du diagramme en barres est appréhendé progressivement, de sa construction à l’aide de briques, à sa lecture fine vers le regard critique qu’on lui porte lorsqu’il déforme la réalité.

 

Au cycle 3, ces mêmes objectifs sont poursuivis. Après un temps de vote, les élèves lisent, créent et questionnent des infographies chiffrées sous formes de diagrammes en barres ou circulaires.

Par Nabila Errami (@NaErrami), Charlotte Bruno (@Teacher_Cha) et Muriel Lauzeille (@Lala78117)

Une séquence dans l’esprit M@ths en-vie, qui s’appuie sur des documents réels et dont une des auteures, Nabila Errami, a également participé à la rédaction des 3 ouvrages Enseigner la résolution de problèmes au CP, au CE1 et au CE2.

Accéder à la séquence complète sur le site d’EMC Partageons : cliquer ici

Une utilisation de M@ths en-vie en classe, témoignage et vidéo

J’ai découvert le dispositif M@ths-en-vie au cours d’une animation pédagogique de ma circonscription de Champigny 1, animée par Nicolas Lemoine, professeur de mathématiques dans le second degré, et Virginie Julienne, conseillère pédagogique de la circonscription.

J’ai été convaincu par la présentation de ce dispositif pour trois raisons :

  • découvrir un site collaboratif réalisé en grande partie par des enseignants ;
  • la lecture de consigne ne doit pas être un frein aux mathématiques. Les énoncés peuvent parfois ne pas être écrits, mais imagés (photographies, dessins, schémas) ou dits à voix haute par le maître ;
  • faire des mathématiques, c’est aussi s’interroger sur des situations concrètes, en lien avec les réels.

 

 

J’utilise donc ce dispositif depuis 5 ans. Cette année, lors des remédiations hebdomadaires (d’une durée de 30 min), les élèves se mettent par deux (niveau équivalent à peu près) et résolvent en coopération les problèmes proposés. Il s’agit d’une organisation autonome sur tablette : les élèves scannent un QR code affiché toute l’année dans la classe pour accéder au Padlet. Ils ont alors à leur disposition sur le Padlet de classe les énoncés des problèmes ainsi que les corrections (documents importés du site M@ths-en-vie). Ils cherchent ensemble, débattent, schématisent, communiquent leurs calculs et leurs recherches sur une feuille réponse que j’ai créée. Cela me permet d’être en position d’observateur et de pouvoir analyser les démarches et les procédures mises en place par les élèves, action impossible à voir lorsque l’enfant est seul face à sa feuille. Je vérifie et valide la progression des paires d’élèves grâce à une fiche de suivi qu’ils me présentent régulièrement. Toutes les deux semaines, je choisis un problème qui me semble pertinent et nous faisons une mise en commun des procédures.

 

Fait avec Padlet

 

Guillaume Leturgez, EE Marcel Cachin sur Champigny/Marne, circonscription de Champigny 1

A lire dans le Café Pédagogique : « Claire Lommé : A l’heure des maths… « 

Il y a deux semaines, c’était la semaine des mathématiques, cette année sur le thème de « maths en formes ». Dans mes classes, nous avons fêté l’événement dignement, sur deux semaines, tant nous avions d’événements prévus. Parmi ces événements, des rallyes, des défis. Parmi les défis, le défi M@ths en vie. Il s’agit d’un défi collaboratif, au travers duquel la recherche est valorisée : la démarche compte davantage que la réussite de tel ou tel défi. La marque de fabrique des défis M@ths en vie, c’est le photo-problème, qui constitue un support vraiment idéal pour pouvoir mettre en recherche tous les élèves, même les lecteurs fragiles, même les allophones, même celles ou ceux qui ont encore peur des problèmes. L’image attire, l’absence de consigne intrigue, le collaboratif libère. Voici donc une narration d’un défi que j’ai vraiment adoré. Ce magnifique défi a été concocté par Richard Cauche (@cauchemaths).

Lire la suite : cliquer ici

Témoignage d’une enseignante dans le magazine « La Classe »

« J’aborde les mathématiques avec le dispositif M@ths en-vie », tel est le titre de l’article consacré au dispositif M@ths en-vie dans le magazine La classe.

Stéphanie Delaygues est enseignante en CP dans une école de Petite-Île, une commune de La Réunion, à une dizaine de kilomètres de Saint-Pierre. Passionnée de mathématiques, elle a mis en place le dispositif M@ths en-vie dans sa classe, un concept qui plaît aux élèves, les motive et leur donne confiance en eux, et qu’elle nous présente.

Retrouvez son témoignage complet dans le numéro d’avril 2022 du magazine La classe

Le dispositif M@ths en-vie en Seine-Saint-Denis

Les équipes éducatives de treize circonscriptions du premier degré du département se sont engagées dans un parcours autour de la résolution de problèmes proposé par la mission mathématique de la Seine-Saint-Denis en partenariat avec l’atelier Canopé 93 et M@ths en-vie.

Photographies de formes géométriques présentes dans l’environnement proche, co-construction de défis, mise en œuvre dans la classe puis retour d’expérience afin d’ajuster et d’enrichir les différentes propositions pédagogiques étaient au programme.

Lire la suite : cliquer ici

Par Virginie Trabuc

 

Des capsules autour de la modélisation en barres en cycle 3

L’objectif de ces capsules est de permettre aux enseignants de s’appuyer sur la modélisation en barres pour aider les élèves à résoudre des problèmes arithmétiques.

 

 

Par le groupe mathématiques de l’Isère

Accéder : cliquer ici

La résolution de problèmes, conférence d’Ollivier Hunault à l’ESENESR

L’enseignement de la résolution de problèmes à l’école élémentaire, septembre 2018

Accéder : cliquer ici