Archives de catégorie : M@ths en-jeux

Nambarz, un jeu de société de calcul et de stratégie pour toute la famille

En individuel ou en équipe, enfants et adultes, prenez plaisir à combiner les nombres de 1 à 10 en faisant toutes sortes de calculs (adition, soustraction, multiplication et division)pour obtenir un maximum de points et gagner la partie

Tranche d’âge : 8 ans et + (possibilité d’adapter le jeu aux enfants de moins de 8 ans (cf. Le thème principal du jeu)

Nombre de joueurs : 2 à 12 joueurs (individuellement ou en équipe)

Durée moyenne d’une partie : De 15 à 30 minutes (pour une partie de 4 joueurs)

Thème principal du jeu

Le nom Nambarz provient du mot anglais «numbers», puisque c’est un jeu de nombres. L’orthographe du nom du jeu est en quelque sorte la prononciation du mot «numbers». Facile à retenir !

Initialement, le jeu a été créé pour apprendre et pratiquer le calcul mental aux enfants. Il permet de pratiquer des combinaisons de calcul simples grâce aux opérations basiques de mathématiques. Cependant, le jeu a eu une évolution importante grâce aux différentes stratégies mises en place par les joueurs – enfants et adultes – qui leur permettent de se débarrasser de leurs cartes avant les autres joueurs (il s’agit du but du jeu).

En parallèle, les jokers ont été inventés et modifiés à plusieurs reprises afin de rendre Nambarz plus adéquat aux différents niveaux et à la différence d’âge des joueurs.

Cette évolution a permis au jeu de garder son aspect pédagogique et éducatif tout en étant parfaitement adapté aux adultes ! Nambarz est alors devenu un jeu intergénérationnel où tout le monde peut y trouver son compte (possibilité de faire des combinaisons de calcul simples de 2 ou 3 cartes pour les enfants, jusqu’aux opérations plus sophistiquées de 4 à 5 cartes grâce à l’application des stratégies pour les adultes).

Nambarz permet donc d’appliquer toutes les opérations mathématiques : addition, soustraction, multiplication et division. C’est pour cette raison que le jeu est conseillé à partir de 8 ans ou à partir de l’âge où l’enfant maîtrise ces 4 opérations (avec des nombres de 1 à 10). Toutefois, il est tout à fait possible de faire jouer des enfants plus jeunes en appliquant en premier temps uniquement les opérations que l’enfant maîtrise (par exemple, se limiter à l’addition et à la soustraction dans un premier temps puis étendre à la multiplication et à la division). En plus, le nombre de jokers utilisé dans le jeu permet de varier le niveau de difficulté.

En ce sens, Nambarz est tant adapté aux adultes qu’aux enfants. Il revient aux professeurs et parents d’ajuster les règles et les faire évoluer en fonction de l’âge et des connaissances de l’enfant afin de tirer profit de son potentiel éducatif.

La mécanique principale du jeu

La mécanique principale consiste en le fait de se débarrasser de toutes ses cartes avant les autres joueurs. Pour cela il faudra jouer les cartes selon deux schémas : soit par concordance ; en posant une carte ayant le même nombre ou même dessin que la carte posée. Ou par calcul ; en faisant une opération mathématique dont le résultat correspond au nombre de la carte posée.

Étant un jeu de calcul et de stratégie, la méthode par calcul est la plus intéressante, car elle nous permet d’éliminer plusieurs cartes à la fois. Ainsi, nous pouvons faire un calcul par 2, 3, 4 voir 5 cartes.

Par exemple, si on doit poser sur la carte 7, on peut jouer :

  • Les cartes 3 et 4 selon le calcul 3+4 = 7
  • Ou les cartes 3, 2 et 1 selon le calcul (3*2)+1= 7
  • Ou les cartes 10, 5, 9 et 4 selon le calcul (10/5)+9-4=7 (ceci est un «coup de maître» qui fait gagner des points supplémentaires)

Le principe de calcul est donc le suivant : le résultat de l’opération de la 1re et la 2e carte est calculé. La 3e carte doit nécessairement être calculée avec le résultat obtenu précédemment (si l’on pose 3 cartes). Pareillement, le résultat de cette dernière opération sera calculé avec la 4e carte (si l’on pose 4 cartes) et ainsi de suite[1].

Cependant, il y a trois règles à respecter lorsqu’on joue un calcul :

  1. Le fait de devoir utiliser des cartes de même type (soit des cartes “dessin/nombre” soit des cartes “nombre/symbole”) ; on ne peut faire une opération en mélangeant les deux types de cartes
  2. Le calcul doit être le plus court possible. Par exemple (5+4)/9 donnent bien 1, mais avec ces cartes le joueur aurait simplement pu faire le calcul 5-4=1. Il faut donc que le calcul soit le plus court possible avec les cartes utilisées.
  3. Il est interdit de jouer une carte concordante dans un calcul : si la carte à couvrir est un 3-abeille on ne pourra faire le calcul par les cartes 8-abeille et la carte 5-chat (8-5=3) car carte 8-abeille est déjà une carte concordante par dessin avec la carte à couvrir, à savoir la carte 3-abeille (la concordance peut être également par nombre).

Le non-respect de ces règles ou une erreur de calcul impliquent une pénalité consistant à piocher 3 cartes et ramasser les cartes qui n’ont pas été correctement jouées.

Le jeu est également composé de 4 types de jokers qui permettent de débloquer le jeu et le rendre plus stimulant et stratégique. Ils permettent aux joueurs de changer le nombre ou le dessin lorsqu’il n’ont pas les bonnes cartes à jouer. Les jokers sont importants dans la stratégie afin de préparer le pas suivant. Le joker «rejouer» est particulièrement intéressant, car il permet d’appliquer la stratégie immédiatement et sans attendre le prochain tour. À savoir que le nombre de jokers utilisés dans le jeu permet de réguler le niveau de difficulté[2].

L’originalité du jeu

Nambarz compte parmi les rares jeux qui permettent d’appliquer les quatre opérations : addition, soustraction, multiplication et division de manière simultanée. Les différentes options du jeu (opérations utilisées, nombre de jokers, utilisation ou non des parenthèses/crochets) permettent de varier le niveau de difficulté du jeu et le rendre adaptable aux différents âges et connaissances.

L’originalité du jeu relève également dans le fait d’allier le calcul mental à la stratégie. Dans Nambarz, il faut en effet savoir faire de bons calculs, mais il faut surtout être capable d’anticiper les coups à venir et faire preuve de stratégie afin d’anticiper le jeu des adversaires et arriver le plus vite possible à son objectif : se débarrasser de toutes ses cartes. Il ne suffit donc pas de choisir le calcul correspondant à la carte à recouvrir, mais il faut également penser à la dernière carte jouée, et se demander quel avantage elle peut apporter au pas suivant.

Enfin, le jeu a un caractère progressif. En effet, grâce aux différentes possibilités qu’il propose (cf : idée du jeu), le jeu Nambarz peut complètement s’adapter à tout âge et par conséquent à des classes différentes, des plus petits niveaux à un niveau adulte.

Le déroulement général du jeu

Un joueur mélange les cartes, en distribue 7 à chaque joueur et sépare la pioche de la carte à recouvrir. Cette carte choisie au hasard dans la pioche sera celle sur laquelle il faudra jouer (cette carte ne doit pas être un joker). Le joueur de gauche commence la partie, il doit faire un calcul ou jouer par concordance. S’il n’a pas de carte convenante, il devra piocher une carte. Si la carte piochée peut être jouée, il peut directement la poser, ou bien la combiner avec d’autres cartes en sa possession. Sinon, il devra la conserver dans son jeu. Dans ce cas-là, il dit « je passe » et c’est au tour du joueur suivant. Si la pioche s’épuise au cours de la manche, on retourne la pile des cartes que l’on mélange et elle devient la nouvelle pioche. Si le joueur fait une action méritant pénalité, il devra piocher 3 cartes.

Le but est de se débarrasser de toutes ses cartes. À la fin de chaque manche, les joueurs se font attribuer un nombre de points correspondant à leur classement de gagnant : le 1er gagne 40 points ; le 2e : 32 points ; le 3e : 25 points ; le 4e : 19 points et le 5e : 14 points. À la fin de la partie, on calcule le total des points de chaque joueur ainsi que leurs «coups de maître». Le joueur qui a le plus de points remporte la partie et ainsi de suite.

Il est possible également de jouer par équipe (de 2 à 6 équipes sans dépasser 12 joueurs maximum). Dans ce cas-là, chaque joueur va avoir ses 7 cartes à lui et jouer à son tour. La seule exigence est que les membres d’une seule équipe jouent consécutivement l’un après l’autre, de gauche à droite, ensuite le tour passe aux membres de l’équipe suivante. Cela permet aux membres de l’équipe de jouer la carte ou la combinaison la plus avantageuse, dans la mesure du possible, pour le partenaire qui le suit. En cas de jeu par équipes, on additionne les points gagnés par les membres de l’équipe. L’équipe qui a le plus de points remporte la partie.

Notions travaillées, potentiel pédagogique

  • Calcul mental : La principale notion travaillée est le calcul mental. L’élève peut faire des additions, soustractions, multiplications et divisions. Il doit donc faire des calculs lui permettant d’avancer dans le jeu et se débarrasser à chaque fois d’un maximum de cartes. Un autre exercice de calcul – cette fois à deux nombres – s’ajoute lors du calcul des résultats à la fin de la partie. L’élève additionne le nombre de points gagnés à chaque manche, en plus des points supplémentaires gagnés grâce à ses « coups de maître ». Pour les enfants en bas âge, Nambarz permet également de travailler la notion de dénombrement grâce à la représentation de nombres en forme d’animaux sur les cartes dessin.
  • Stratégie : En plus du calcul mental, la stratégie est une notion principale à développer. L’élève ne doit pas seulement chercher des calculs sophistiqués mais aussi penser au calcul suivant et à l’utilisation optimale des jokers. Ainsi, il est parfois plus utile de faire de combinaisons de calcul simples avec deux cartes en appliquant une bonne stratégie que de chercher à faire des calculs avec 3 cartes ou 4 cartes pour faire des «coups de maître» et gagner des points supplémentaires. En ce sens, Nambarz peut être un excellent outil dans le cadre d’aide aux élèves en difficulté. Grâce à cet aspect ludique et stratégique, ces élèves y trouvent facilement leur compte, car ils peuvent gagner avec des calculs simples avec l’aide de leur stratégie.
  • Vigilance et concentration : En plus de la concentration sur son propre jeu, l’élève doit être vigilant aux calculs joués par les autres. Ainsi, les joueurs sont garants du respect des règles, ils doivent s’assurer que les autres joueurs font des calculs corrects et ne trichent pas ; cela crée une vigilance chez les enfants qui surveillent attentivement les calculs des autres joueurs afin de pouvoir crier à la pénalité dès la moindre erreur et cela leur permet de pratiquer le calcul mental même lorsque le tour est aux autres. Il est bon à savoir qu’il s’agit d’une pénalité « bienveillante » dans le sens où le joueur pénalisé aura seulement 3 cartes supplémentaires, ce qui lui permettra d’avoir plus de choix pour faire des calculs plus poussés, voire des « coups de maître».
  • Challenge et collaboration : Nambarz permet de développer l’esprit compétitif chez les élèves lorsqu’ils jouent de manière individuelle. Dans son option par équipe, le jeu permet de travailler la notion de collaboration et de coordination[3]. Les élèves apprennent donc à collaborer entre eux, travailler ensemble, se mettre d’accord sur les cartes à poser afin d’être le plus utile à son coéquipier et faire remporter son équipe. Les élèvent appliquent en quelque sorte une stratégie d’équipe. Dans ce cadre, Nambarz peut être un excellent outil dans le cadre de stages de remise à niveau (SRAN) et d’activités pédagogiques complémentaires (APC). 

Pour aller plus loin :

[1] La règle de base du jeu n’autorise pas l’utilisation des parenthèses ou crochets afin de rendre le jeu accessible aux enfants (et surtout lorsqu’ils jouent avec les grands). Toutefois, il est tout à fait possible d’utiliser les parenthèses ou crochets dans les calculs – entre adultes ou avec les enfants expérimentés. Par exemple, le joueur a dans son jeu les cartes 9, 8 et 2 et doit jouer sur la carte 5. Si l’on suit le principe de calcul de base, aucune opération mathématique n’est envisageable, le joueur devra piocher une carte (s’il n’a pas une carte concordante ou un joker à jouer). Si l’on utilise les parenthèses, alors il sera possible de jouer le calcul suivant : 9-(8/2)= 5. Ce calcul est tout à fait possible car la troisième carte (ici 2) n’a pas à être calculée avec le résultat des deux premières cartes (ici 9 et 8). Dans le cas de l’utilisation des parenthèses/crochets, il faudra simplement l’annoncer au début de la partie «partie avec parenthèses/crochets» afin que tout le monde puisse les utiliser dans ses calculs. Les crochets sont utilisés dans le cas de calcul avec 4 cartes et plus.

[2] Au niveau débutant : on peut jouer avec tous les jokers (12); Au niveau confirmé : on peut jouer avec 8 jokers (2 de chaque type) ; Au niveau expérimenté : on peut jouer avec 4 jokers (1 de chaque type).

[3] Une équipe peut être composée de 2 joueurs ou plus. Le nombre maximum d’une équipe ne doit pas dépasser les 6 joueurs.

Enigmat, le jeu pour apprendre à voir aux échecs

Le jeu se compose de 24 échiquiers partagés en 4. Un échiquier complet est repéré par 4 morceaux de couleur et symbole identiques. Énigmat est destiné à des joueurs de tous niveaux. Le principe général est simple, il s’agit d’assembler les 4 morceaux d’un échiquier de façon à reconstituer une position de mat.

 

Continuer la lecture

1 jour, 1 énigme

Faire des mathématiques en s’amusant tout au long du mois de décembre…

Marie-Christine Cosson, ERUN et dans la circonscription d’Evian et Morgan Vernet, CPC dans la circonscription de Thonon les Bains  se sont associés pour proposer le projet « 1 jour, 1 énigme ».

Un calendrier de l’avent mathématiques, où vous découvrirez chaque jour une énigme à résoudre avec les élèves avec 3 niveaux de difficulté : cycle 1, cycle 2 et cycle 3

Des énigmes sont proposées également les mercredis, samedis et dimanches ainsi que pendant les vacances, si les élèves désirent poursuivre à la maison. Elles sont réalisables sur TNI, vidéoprojecteur, tablette ou ordinateur.

Réaliser des drapeaux avec des programmes de construction

42 programmes de construction partagés par Stéphanie Pietrzak, enseignante en CM1/CM2 dans le Nord

Les programmes sont organisés comme suit :

  • Les drapeaux avec quadrilatères
  • Les drapeaux avec partages équitables
  • Les drapeaux avec parallèles et perpendiculaires
  • Les drapeaux avec placement de points
  • Les drapeaux avec des diagonales et des symétries
  • Les drapeaux avec des triangles
  • Les drapeaux avec des cercles et/ou des étoiles
  • Les drapeaux avec des fractions
  • Les drapeaux avec des arcs de cercle

Continuer la lecture

Manipulations sur des problèmes mathématiques complexes ou de base sur Actilud

Pour un travail structuré en résolution de problèmes autour d’une typologie et de l’outil de modélisation en barre. Une ressource pertinente pour apprendre et s’entrainer à résoudre des problèmes.

Continuer la lecture

Deux escape games mathématiques pour le CM1 et le CM2

Nous avons l’immense plaisir de présenter ici deux escape games pour le CM1 et le CM2 conçus par des collègues à nous, ERUN et RMC dans le département de la Haute-Savoie !

Un travail de très grande qualité réalisé par les lauréats 2020 du prix de l’innovation pour leur projet d’escape game (voir à la fin de cet article)

Pour mettre en place en classe des escape games avec des activités dans tous les domaines mathématiques ! 

CM1 CM2
 
Par C. Bonneau, M.-C. Cosson, M. Vernet, sous la direction de E. Botalla

Continuer la lecture

La magie des maths, un site pour aborder les mathématiques de manière ludique

Le site La magie des maths est issu de la collaboration de l’Association québécoise des jeux mathématiques (AQJM) et du projet Sciences et mathématiques en action (SMAC), qui sont tous deux sans but lucratif.

 

Il vise à promouvoir les mathématiques de manière ludique afin de permettre à toutes et tous de découvrir leurs multiples facettes.

Continuer la lecture

1 jour, 1 énigme, un escape game pour la semaine des mathématiques

Les énigmes seront accessibles jour après jour, du 15 au 21 mars inclus le mercredi, samedi et dimanche, permettant le lien avec les familles.

Selon le principe d’un Escape game, il y aura chaque jour une épreuve suivie d’une énigme, du cycle 1 au cycle 3 et souvent énigmes par niveaux PS, MS, GS, CP, CE1, CE2, CM1 et CM2.

Réalisé par les ERUN Morgan Vernet et Marik Cosson (RMC) et les CPC référents mathématiques Stéphanie Jacquier et Noël Fiorello des circonscriptions d’Evian-les-Bains et Thonon-les-Bains

Présentation en vidéo

 

L’escape game

 
 
Voir en ligne : 1 jour, 1 énigme pour la semaine des mathématiques

Les mathématiques par les jeux aux cycles 3 et 4

Un répertoire de jeux clés en main, avec toutes les ressources associées, proposés sur le portail pédagogique de l’académie de Nantes.

  • Des jeux pour introduire une notion
  • Des jeux pour réinvestir une notion
  • Des jeux pour développer des automatismes
  • Des eux coopératifs
  • Des jeux de plateau

Accéder : cliquer ici

Des énigmes mathématiques à résoudre en équipe

Des énigmes mathématiques ludiques et originales à résoudre en équipe au cycle 2 et au cycle 3, qui permettent de lever les appréhensions vis-à-vis des mathématiques et d’acquérir une démarche scientifique.

Issu d’une forte demande d’énigmes authentiques et facilement appropriables par les élèves, ce rallye mathématique pas comme les autres vise à faire progresser les élèves en les confrontant à la résolution d’énigmes mathématiques, sous une forme ludique et novatrice.

Les deux ouvrages, cycle 2 et cycle 3, offrent chacun une centaine d’énigmes (défis ou situations-problèmes mathématiques) dans cinq domaines mathématiques : calculs, mesures, géométrie, espace et algorithmes.

Les points forts

  • Chaque énigme est proposée avec trois niveaux de difficulté pour permettre une différenciation sur tout le cycle.
  • Les énigmes sont classées en trois groupes : « Entrées », « Plats » et « Desserts » pour que chaque équipe constitue son «menu mathématiques» !
  • Des énigmes qui s’appuient parfois sur la manipulation, qui proposent des approches originales et sollicitent une posture réflexive de la part des élèves.
  • Une progression spiralaire.
  • En fin d’année, un concours doté de 5 énigmes originales.

Quelques exemples

  

Par Laurent GIAUFFRET, conseiller pédagogique départemental « Mathématiques et Sciences » auprès de la DSDEN (Direction des Services Départementaux de l’Education Nationale) des Alpes-Maritimes.

Pour en savoir plus sur l’ouvrage cycle 2 : cliquer ici

Pour en savoir plus sur l’ouvrage cycle 3 : cliquer ici

Le jeu du Lynx des dérivées

Il s’agit de retrouver le plus rapidement possible les « images » du jeu sur le plateau. Les réflexes et la mémoire visuelle seront les meilleurs atouts du vainqueur !

Un jeu niveau lycée, proposé par Nathalie Braun

La règle du jeu

Règle A

Chaque joueur reçoit 3 jetons couleur et 3 cartes « fonction » qu’il pose devant lui, faces cachées. Au signal, tout le monde retourne ses cartes et doit identifier la dérivée de la fonction de sa carte sur le plateau central des dérivées. Dès qu’un joueur en trouve une, il place un jeton de couleur dessus. Le premier qui a retrouvé ses trois dérivées des fonctions de ses cartes sur le plateau gagne. La partie s’arrête et les joueurs gardent les cartes qu’ils ont trouvées. Le maitre du jeu redistribue 3 nouvelles cartes à chacun et la partie reprend, jusqu’à ce qu’un des joueurs ait collecté 25 cartes au total.

Règle B

Chaque joueur reçoit un jeton couleur. Le maitre de jeu pioche une carte et montre le motif (la fonction) de la carte aux joueurs. Ceux-ci partent à la recherche de sa dérivée le plus vite possible. Le premier qui la trouve sur le plateau y pose son jeton couleur et gagne la carte . La partie reprend alors avec la recherche d’une autre dérivée. Et ainsi de suite, jusqu’à ce qu’un joueur ait collecté 15 cartes.

 

règle du jeu des dérivées

 

Le plateau de jeu

plateau du jeu du lynx 2

 

Les cartes de jeu

jeu du lynx2

Un Dobble sur les écritures des nombres décimaux

Dobble est un jeu d’observation et de rapidité… qui a un succès fou !!!
Objectif de ce jeu destiné aux élèves de lycée : trouver les différentes écritures d’un nombre décimal.

Notions travaillées :

  • racine d’un polynôme du second degré ;
  • développement et réduction ;
  • écriture décimale, sous forme fractionnaire, écriture en %, écriture scientifique d’un nombre décimal.

Un jeu proposé par Nathalie Braun

Fiche explicative

dobble décimaux activité (1)-2

 

Le jeu de cartes

jeu cartes (2)-1

 

Les enquêtes de Titi et Matou

Vingt-six enquêtes mathématiques complètes sont  disponibles et mises à disposition gratuitement de tous les élèves, parents, enseignant(e)s.

Ce parcours mathématique ouvert aux élèves du CP au CM2 complète avantageusement les ressources officielles. Il présente un double-avantage : enrichir les connaissances disciplinaires en Mathématiques ET doter, au fil des enquêtes résolues, les enfants d’une posture réflexive en Mathématiques. Cinq domaines mathématiques sont investigués : «Calculs» ; «Mesures» ; «Géométrie» ; «Espace» et «Algorithmie» en pleine adéquation avec les Instructions Officielles de l’Éducation Nationale.

 

A découvrir sur le site de Laurent Giauffret : cliquer ici

Sitographie de problèmes recherche, atypiques ou ouverts

Répertoire de sites proposant des problèmes de recherche, appelés aussi problèmes ouverts ou atypiques pour les cycles 2 et 3

Continuer la lecture

Maths Snacks Videos, des activités mathématiques récréatives

Les experts de l’ATM (Association des Professeurs de Mathématiques de Grande Bretagne) partagent sur cette page des activités mathématiques à réaliser en classe ou à la maison.

Les vidéos sont un mélange de tâches, d’énigmes, de défis et de jeux sélectionnés pour soutenir et enrichir les mathématiques enseignées à l’école.

Les vidéos sont accessibles dès le CP, avec un peu d’aide des adultes. Les activités proposées sont « ouvertes » et engagent les enfants dans des tâches variées : il n’y a presque jamais une seule bonne réponse !

Les vidéos sont conçues pour rentrer dans la peau d’un mathématicien : explorer des situations, recherche des modèles et des règles, se poser des questions et chercher des solutions, essayer et tester des hypothèses.

Accéder : cliquer ici

Créer un jeu d’échec pour apprendre la géométrie dans l’espace

La géométrie dans l’espace est parfois reléguée au fin fond des progressions des profs de maths. Elle est pourtant capitale et fait partie intégrante de la compétence 3 du socle commun de connaissances et de compétences.

Guillaume Caron nous propose ici une séquence dans le cadre d’un atelier math par semaine en classe de 5ème pour mener un projet autour des solides au programme au collège : la fabrication d’un jeu d’échec !

Pour en savoir plus : cliquer ici

Fraction talks, les fractions, ça vous parle ?

Une banque d’images, de photos, de schémas, mais également d’activités variées pour travailler la notion de fractions.

Le site est très riche et propose de nombreuses ressources. Si l’on multiplie les activités avec les supports, on arrive à plusieurs centaines de situations à proposer aux élèves. Une mine !

Accéder au site : cliquer ici

Which One Doesn’t Belong? Cherchez l’intrus mathématique !

Formes, nombres, graphiques… trouvez l’intrus mathématique parmi 4 propositions.

Attention, aucune réponse n’est fournie car il existe de nombreuses façons différentes et correctes de choisir l’élément qui ne vous semble ps appartenir au groupe.

L’enjeu de l’activité réside dans la discussion mathématiques qui sera initiée à partir des supports.

Pour jouer : cliquer ici

La détanque, un jeu, des dés, de la pétanque et des maths !

La détanque, c’est la pétanque qui ne tourne pas rond : un jeu simple, ludique et surtout fun ! À partir de 7 ans, et pas de limite d’âge pour jouer. A l’extérieur comme à l’intérieur : tous les terrains conviennent.

Continuer la lecture

Howmany, des images de la vie quotidienne à calculer

HowMany est un jeu calcul mental par l’image disponible sous forme d’application pour smartphone ou tablette.

Son objectif : améliorer ses compétences dans le domaine du calcul mental quel que soit son niveau

Le principe est très simple : des dessins, constitués d’objets et de symboles organisés, empruntés à notre quotidien, sont associés à un calcul à effectuer le plus rapidement possible.

Continuer la lecture

Un escape game avec des défis mathématiques pour le cycle 3

Un Genial.ly produit par Nadine Toutant, enseignante, à destination de ses élèves de cycle 3. Le document d’accompagnement ci-dessous répertorie toutes les épreuves et les corrections.

« Mes élèves de CM1/CM2 ont fait la première mission sous forme de rallye maths : ça nous a pris 50 minutes. Une passion toute particulière pour le lien vers le télépathe mathématique de Thérèse Eveilleau !« 

 

Le jeu

 

 

Document d’accompagnement

A destination des enseignants

escape game défis maths_accompagnement

MathAmaze, résous des problèmes et énigmes mathématiques pour t’évader du labyrinthe

Math en jeu est un jeu de société multi-joueurs portant sur les mathématiques, gratuitement accessible sur Internet.

Le principe

Défi

Seul ou entre amis, relève le défi de Math en jeu, le jeu de société multi-joueurs portant sur les mathématiques. Résous les problèmes de mathématique et de logique des concours de partout au Canada et d’ailleurs. Math en jeu compte des milliers de questions qui te permettront d’exercer ton esprit et de développer tes aptitudes en mathématique. Des plus simples aux plus compliquées, il y a des questions pour tous les âges et tous les niveaux de compétence.

Grimper

Prends la tête du sommet du classement des 40 meilleurs joueurs. Découvre le mathématicien caché en toi et apprends plein de détails incroyables te concernant dont tu n’aurais jamais soupçonné l’existence! Chaque fois que tu joues, tu grimpes les échelons de la hiérarchie. Tu trouveras ainsi ta place parmi les plus grands mathématiciens de l’histoire.

Pointage

Marque des points grâce à Math en jeu! Non seulement tu vas t’amuser, mais tu vas aussi réaliser que tes aptitudes en mathématique s’amélioreront rapidement! Commence donc à jouer sans plus attendre!

 

Section enseignant

Comme son nom l’indique, la Section Enseignants est une section de Math en jeu exclusivement réservée aux enseignants. Elle leur permet de créer des salles dans Math en jeu dans lesquelles leurs étudiants pourront aller jouer. L’enseignant peut décider quels sujets des Mathématiques seront couverts par les questions posées dans ces salles et bien plus. Les étudiants de l’enseignant pourront ensuite trouver ces salles dans la section « Ma classe » dans Math en jeu. Math en jeu compilera des statistiques par rapport aux parties jouées dans ces salles et l’enseignant pourra donc voir quel étudiant a joué, combien de fois et pour combien de temps, quel est le taux de réussite de chaque étudiant, quelles questions ont été le plus manquées, etc.

 

Jouer : cliquer ici

SolveMe Puzzles, explorer, déduire, créer !

Utilisez la logique pour résoudre des énigmes mathématiques interactives et visuelles. Créez vos propres puzzles à partager avec vos amis ou la communauté SolveMe.

  • Équilibrez des mobiles
  • Résolvez des puzzles mathématiques
  • Découvrez les nombres mystères

 

Accéder au site : cliquer ici

Des activités ludiques pour faire des mathématiques

Un Padlet avec de nombreuses propositions d’activités pour faire des mathématiques autrement !

 

Fait avec Padlet

Géom’Art, une chaine YouTube pour lier mathématiques et arts

Des vidéos ludiques pour faire des arts tout en abordant des notions et techniques géométriques.

 

Accéder à la chaîne : cliquer ici

Un escape game permettant de travailler la résolution de problèmes complexes sur la classe de M@llory

Un jeu d’évasion permettant d’avoir une approche originale de la résolution de problèmes.

Les élèves répartis en trois groupes reçoivent une fiche mission : il s’agit de fuir la classe du professeur Eureka, un professeur fou qui souhaite tester les capacités intellectuelles des élèves en situation de stress et qui les a enfermés dans une salle piégée par une bombe qui explosera au bout d’une heure !

Pour en savoir plus : cliquer ici

Concours M@ths en-vie – Semaine des mathématiques et du numérique – Postez et interagissez !

Dans le cadre de la semaine des mathématiques et du numérique qui se déroulera du 27 au 31 janvier 2020, les classes de cycles 1, 2 et 3 sont invitées à participer à un concours en postant des problèmes mathématiques sur le réseau social Twitter et en interagissant avec les autres participants.

Ce concours a pour objectifs de proposer une activité motivante en résolution de problèmes et de faire découvrir le dispositif M@ths en-vie, son esprit et le réseau social élève autour de la résolution de problèmes. L’activité pourra d’ailleurs être poursuivie bien au-delà de cette semaine.

 

Continuer la lecture

Mathématrices, un projet qui vise à promouvoir la démarche essais-erreurs

Des séries de problèmes à résoudre en s’amusant. Une autre façon d’appréhender les mathématiques.

Pensé pour réconcilier des problèmes plus ouverts et les programmes, il met chaque fois en œuvre la démarche d’essais-erreurs.

Le dispositif est très simple.

Étape 1, collective : résoudre collectivement la première matrice de la série.

Étape 2, en binôme : la deuxième matrice permet de repérer les quelques binômes qui n’ont pas compris la consigne.

Étape 3, collective : un moment de partage des méthodes, des résultats ou des stratégies sur la matrice 4 ou 5 peut être envisagé.

La séance dure en général plus de 40 minutes et moins de 60 minutes.

Le projet « Mathématrices » vise à promouvoir la démarche essais-erreurs. Les élèves sont invités à résoudre des problèmes et pour cela à formuler de multiples hypothèses, à mener des recherches tout azimut, à s’engager vers l’auto-évaluation …

Les Mathématrices proposent des situations où plusieurs cheminements différents permettent d’aboutir à une solution … qui, parfois, peut être elle-même plurielle…

Exemple : les compléments à 100

 
Voir en ligne : Mathématrices, un projet qui vise à promouvoir la démarche essais-erreurs

Projet QELI « Quel Est L’Intrus »

L’activité « Quel Est L’Intrus » existe depuis déjà bien longtemps. Activité toute simple qui demande d’identifier quel élément dans une liste n’a pas sa place avec les autres.

Le but de l’activité

On propose quatre images : figures, nombres, graphiques, fractions, taux, rapport, etc. Votre imagination mathématique est la seule limite. Ensuite, il faut trouver l’intrus. Simple ? Pas vraiment. Car chacun des quatre, à sa façon, peut être l’intrus. Et pas toujours pour les mêmes raisons.

Deux exemples parlants

1) En bas à gauche : c’est l’intrus car la figure n’est pas pleine.
2) En haut à gauche : c’est l’intrus car il a seulement 3 côtés et les autres 4 côtés.
3) En haut à droite : c’est l’intrus car c’est le seul carré.
4) En bas à droite : c’est l’intrus car c’est le seul qui repose sur un de ses côtés.
Le 43 : c’est l’intrus car c’est le seul nombre qui n’est pas carré.
Le 43 : c’est l’intrus car c’est le seul nombre premier.
Le 9 : c’est l’intrus car c’est le seul nombre qui est un chiffre.
Le 9 : c’est l’intrus car c’est le seul dont la somme des chiffres le constituant n’est pas égale à 7.
Le 16 : c’est l’intrus car c’est le seul nombre qui est pair.
Le 16 : c’est l’intrus car c’est le seul à avoir 4 diviseurs.
Le 25 : c’est l’intrus car c’est le seul qui est divisible par 5.

Un beau dispositif à faire vivre en classe avec des activités très riches sur le plan mathématique !

Une balise à utiliser #QELImath et un compte Twitter à suivre @QELImath

 
Voir en ligne : Projet QELI – Quel est l’intrus ?

Brochure cycle 3 : Jouons ensemble aux mathématiques au cycle 3 (année 2019)

Ressources produites durant l’année scolaire 2018-2019 par le groupe de réflexion académique pour l’enseignement des mathématiques en cycle 3 de l’académie de Créteil.

Voici le sommaire :

VOIR EN LIGNE : Brochure cycle 3 : Jouons ensemble aux mathématiques au cycle 3 (année 2019)

Faire des maths pendant les JO d’hiver de Pyeongchang 2018

10 exercices pour travailler les attendus de mathématiques du cycle 4 en suivant l’actualité sportive.

 
Voir en ligne : Faire des maths pendant les JO d’hiver de Pyeongchang 2018

Enquête chez Poincaré, un jeu de piste ludique et interactif à vocation pédagogique

À travers ce jeu de pistes d’environ 2h, les élèves, par petits groupes, accompagnés d’un médiateur scientifique, partent à la recherche de la solution d’un des problèmes mathématiques les plus difficiles de notre temps ! Pour cela, ils devront se mettre dans la peau de Sherlock Holmes et devront réussir une série d’énigmes, les conduisant petit à petit vers la solution !

 
Voir en ligne : Enquête chez Poincaré, un jeu de piste ludique et interactif à vocation pédagogique

Cherchez l’erreur ! Des photos qui posent problème…

Des incohérences retrouvées ça et là… à vous de trouver le problème !

Plus de OUI ou plus de NON ?

Quand nombres et représentation se contredisent !

Continuer la lecture

« GerScape game », des défis mathématiques à résoudre en ligne

Fabienne Vitrice et Gilles Verardo vous proposent de participer au « GerScape game » en ligne au cours desquels les élèves devront résoudre des petites énigmes mathématiques afin de finir le jeu en moins de 45 minutes.

Pour le cycle 2
Notions abordées :
- le repérage dans l’espace
- les principales figures géométriques
- les tables d’addition
- la numération sur de petits nombres
- la mesure des durées
Jouer : cliquer ici
Pour le cycle 3
Notions abordées :
- les fractions de l’unité
- les propriétés des quadrilatères
- les tables de multiplication
- la numération
- la mesure de durées
Jouer : cliquer ici

Au delà des notions disciplinaires, ce jeu permettra également de développer des capacités de déduction, d’entraide et de logique. Vous trouverez en pièce jointe, l’ensemble des réponses ainsi que des conseils de mise en place. Attention : ce jeu est à faire uniquement en ligne (sur ordinateurs ou tablettes).

Sont proposés via le lien ci dessous des conseils à la mise en œuvre ainsi qu’un diplôme pour les élèves.

Voir en ligne : « GerScape game », des défis mathématiques à résoudre en ligne

Petits ateliers de jeux mathématiques

Un répertoire de 53 ateliers ludiques et éducatifs

Des Petits Ateliers au service des TAP

  • Des outils pratiques et méthodiques utilisables depuis un ordinateur, une tablette ou un smartphone.
  • En complément des apprentissages scolaires, ils permettent à chaque
    intervenant, expert ou non, de préparer des animations éducatives et ludiques adaptées aux besoins des enfants de votre collectivité.

Un répertoire de 53 ateliers ludiques et éducatifs

La diversité de ce répertoire vous permet de trouver les ateliers adaptés à vos objectifs, à votre environnement de travail et à vos savoir-faire, que vous soyez enseignant ou animateur. Pour vous accompagner, vous avez à votre disposition :

  • les fiches détaillées des ateliers,
  • les films des séances menées avec les enfants et des interviews d’auteurs,
  • des espaces collaboratifs pour échanger remarques et conseils avec vos collègues,
  • des ressources pédagogiques et culturelles.

Que fait-on dans les ateliers ?

Les activités proposées aux enfants varient en fonction du type d’atelier :

  • Calcul
  • Nombres
  • Espace
  • Logique

Comment choisir votre atelier ?

Le relevé des caractéristiques de chaque atelier vous guidera dans votre sélection : le niveau de difficulté de la mise en œuvre (numéroté de 1 à 3 et repéré par un, deux ou trois dés), le type d’atelier, les objectifs, l’âge des enfants, l’effectif maximal, les conditions matérielles (matériel, lieu, durée).

Les ateliers peuvent être menés indépendamment les uns des autres mais il est intéressant de miser sur leur complémentarité pour construire des parcours (voir quelques exemples).

 
Voir en ligne : Petits ateliers de jeux mathématiques, un répertoire d’activités ludiques et éducatives

Enigmath.tic, des énigmes mathématiques de la GS à la 6e

Énigmath.tic est une production du Groupe Départemental de Mathématiques 62.


Énigmath.tic a pour ambition :
- de proposer une base de donnée d’énigmes de la GS à la 6e : des énigmes pour jouer, des énigmes pour calculer, des énigmes pour chercher ;
- d’inscrire chaque énigme dans une progression de cycle aboutissant aux compétences des paliers 1 et 2 du socle commun.
- pour le 1er degré de proposer une séquence d’apprentissages en lien avec l’énigme ;
- pour le 2nd degré de proposer des pistes pédagogiques de mise en œuvre des énigmes ;
- d’inscrire chaque énigme dans une progression de cycle aboutissant aux compétences des paliers 1 et 2 du socle commun.

Énigmath.tic a pour buts :
- de proposer aux élèves des situations mathématiques ludiques s’inscrivant dans leurs apprentissages en dehors de toute compétition type rallye et de développer ainsi une appétence pour les mathématiques ;
- d’offrir aux enseignants des idées et des pistes pédagogiques pour l’élaboration de leur progression et la construction de leurs séquences d’apprentissage.
- d’apporter une aide à la validation des items de la compétence 3 du socle commun avec un diaporama et des exercices d’évaluation permettant de renseigner les items de la compétence 3 du socle commun.

 
Voir en ligne : Enigmath.tic, des énigmes mathématiques de la GS à la 6e

Jouons ensemble aux mathématiques, le guide national de la semaine des maths 2019

Un guide complet pour faire vivre la semaine des mathématiques autour du thème « Maths en jeux ».

 
Voir en ligne : Jouons ensemble aux mathématiques, un guide de la DEGESCO

Escape Game Mathador

Votre classe a moins d’une heure pour stopper un programme informatique qui ferait de notre vie un enfer mathématique ! Téléchargez le kit, imprimez les énigmes, préparez les enveloppes. Lancez la vidéo et laissez les élèves mener leur mission…

Énigmes, codes secret, manipulation d’objets en papier, sudoku… Les élèves répartis en 5 équipes doivent résoudre différentes séries d’épreuves et trouver collectivement la solution finale. Cet escape game mathématique se joue en classe entière.

A découvrir sur le site du réseau CANOPE.

Voir en ligne : Escape Game Mathador

Matheliers, un blog consacré à des ateliers mathématiques ludiques

Un blog animé par Julie, professeur de mathématiques depuis 9 ans à l’École d’Enseignement Spécialisé de Saint-Mard en Belgique. Mariée et maman de deux fillettes, Julie essaie de s’investir constamment comme elle le dit si bien modestement auprès de ses élèves pour améliorer leurs apprentissages et surtout susciter leur motivation à apprendre.
 
 
Un site incontournable qui regorge de pépites en terme d’activités, à visiter de toute urgence !

Vous trouverez des activités réalisées lors des ateliers mathématiques, les Matheliers. N’hésitez pas à laisser un commentaire/message pour améliorer le site et ses ressources.

 
Voir en ligne : Matheliers

Apprendre à construire le puzzle de Dudeney

Dans cette vidéo, tu pourras apprendre à construire un puzzle de Dudeney qui, à partir d’un triangle, permet de réaliser un carré parfait.

Les Maths en Scène : une association, un festival

«  les Mathématiques là où on ne les attend pas  »

Créée en octobre 2016, l’association Les Maths en Scène vise à changer le regard sur les Mathématiques par des actions pour le grand public et les scolaires. En effet, les Mathématiques sont trop souvent perçues comme une discipline difficile par les jeunes comme par les adultes et suivie sans plaisir par les élèves.

Elle apporte un nouveau regard sur la discipline, qui devient plus ludique et attirante à travers des croisements originaux. Les actions qu’elle propose favorisent l’intérêt des jeunes pour l’apprentissage des Mathématiques et des Sciences car elles sont abordées sous un autre angle et réinvesties sous une autre forme. Elles contribuent par ailleurs à lutter contre la désaffection des élèves pour les filières scientifiques et participe à la diffusion de la culture scientifique.

Pour en savoir plus : cliquer ici

Un projet complet autour du Rubik’s cube

Un projet pédagogique proposé dans le cadre de la semaine de la persévérance de 12 au 17 mars 2019 et de la semaine des mathématiques du 12 au 17 mars 2019, à destination d’élèves de CE2 et CM1 dans la circonscription de Sannois.

CE2

CM1

Objectifs généraux :

Reconnaître, nommer, décrire, reproduire quelques solides.

  •  reconnaître et trier les solides usuels parmi des solides variés
  • reconnaître des solides simples dans son environnement proche ;
  • décrire et comparer des solides en utilisant le vocabulaire approprié ;
  • réaliser et reproduire des assemblages de cubes et pavés droits et associer de tels assemblages à divers types de représentations (photos, vues, etc.) ;
  • fabriquer un cube à partir d’un patron fourni :

– vocabulaire approprié pour :

* nommer des solides (cube, pavé droit, boule, cylindre, cône, pyramide) ;

* décrire des polyèdres (face, sommet, arête).

– les faces d’un cube sont des carrés ;

Objectifs généraux :

  • résoudre des problèmes à plusieurs étapes
  • s’orienter dans l’espace, et manipuler un volume
  • Se repérer, décrire ou exécuter des déplacements,
  • Accomplir, décrire, coder des déplacements

– vocabulaire permettant de définir des positions et des déplacements (tourner à gauche, à droite ; faire demi-tour, effectuer un quart de tour à droite, à gauche) ;

– divers modes de représentation de l’espace

  • Reconnaître, nommer, décrire, reproduire, représenter, construire quelques solides

Objectifs spécifiques :

  • résoudre un problème non numérique
  • se préparer à un défi mathématique

Objectifs transversaux :

  • persévérer
  • se faire confiance
  • mémoriser
  • faire des efforts
  • se mesurer aux autres
  • coopérer
  • gérer ses émotions

Télécharger :

Publié avec l’aimable autorisation de Nadine Toutant

Les 7 énigmes de K’stêt

Un jeu d’aventure, de mathématiques et de logique pour tous les âges.

Ce logiciel propose aux élèves à partir de 10 ans, mais également aux étudiants et aux adultes, des situations de recherche mathématique et logique sous la forme d’un jeu d’aventure.


Vous incarnez Wizz, explorateur perdu dans l’espace. Prisonnier du redoutable K’stêt, vous devez résoudre 7 énigmes pour faire repartir votre vaisseau.

Chaque énigme propose plusieurs niveaux de difficulté, à effectuer les uns après les autres. Une étape résolue rapporte des points et surtout fait avancer votre réflexion dans la recherche de la stratégie gagnante.

Pour en savoir plus : cliquer ici


L’atelier des potions, un jeu magique pour apprendre les fractions en classe ou à la maison

L’atelier des potions est un jeu innovant, basé sur la manipulation, qui permet un enseignement et un apprentissage ludique et concret des fractions.

 

Les élèves, apprenti.e.s sorcier.ère.s, réalisent des potions en sélectionnant la bonne fraction d’ingrédient parmi ceux à leur disposition.

L’Atelier des potions est conçu comme un véritable outil pédagogique pour les enseignants, permettant de de traiter et de donner du sens aux notions au programme de cycle 3 et de réaliser une progression didactique sur chaque année scolaire :

  • fractions supérieures à 1,
  • équivalence de fraction,
  • somme de fractions,
  • décomposition de fractions, etc.

Il peut aussi être utilisé pour consolider et réinvestir les notions déjà acquises, et permettre des ateliers remédiation pour les élèves en grande difficulté.

Pour en savoir plus : cliquer ici

Les mathématiques par les jeux sur Eduscol

Du plaisir à l’apprentissage (vidéo)

Les mathématiques par les jeux

Fiche Eduscol

Liste des jeux mathématiques

Fiche Eduscol

Voir en ligne : Les mathématiques par les jeux sur Eduscol

Jeux2Maths, un site de jeux mathématiques de l’IREM

Proposé par l’IREM de Caen-Normandie, Jeux2Maths est un répertoire de jeux jeux abordant différentes notions des programmes du cycle 3 et du cycle 4. Ces jeux ont été testés dans des classes pour juger leur pertinence et leur impact sur les élèves.

Voir en ligne : Jeux2Maths, le site de l’IREM de Caen-Normandie

Récréations mathématiques

Ce projet a été mis en place à l’école Bugnon Rostand de Bar le Duc dans le cadre de la semaine des maths 2019.

Dispositif  : Des élèves préparent des jeux mathématiques en numération, calcul, logique, géométrie, résolution de problème…qu’ils proposent aux autres élèves de l’école pendant les récréations.

Ce projet peut aussi être mis en place pour améliorer le climat scolaire pendant les temps de récréations.

 

VOIR EN LIGNE : Récréations mathématiques

Des capsules ludiques pour comprendre les concepts mathématiques

Quand les mathématiques deviennent visuelles et ludiques, on comprend bien mieux !

Les fondamentaux

Découvrez une sélection de films d’animation courts et ludiques pour apprendre les notions fondamentales de l’école élémentaire en français, mathématiques, sciences, technologie et instruction civique.

Chaque vidéo est accompagnée :

- pour les enseignants, d’une fiche pédagogique pour aider l’intégration de ces supports dans les pratiques de classe ; Retour ligne manuel
- pour les parents ou les médiateurs éducatifs, d’une fiche d’accompagnement pour chaque série, composée notamment d’une présentation du thème et de pistes d’activités, afin de favoriser les échanges lors de la révision des leçons.

Ces documents sont téléchargeables après inscription.

Accéder à toutes les vidéos : cliquer ici

C’est WOW

C’est Wow fait découvrir la géométrie aux jeunes à l’aide de graphiques, d’animations, de vidéos clips et d’entrevues avec des personnages historiques hilarants. Des jeunes deviennent enquêteurs et partent à la recherche de formes, d’autres s’amusent à résoudre des casse têtes rigolos ou relèvent des défis beaucoup plus physiques ! Finalement, des passionnés de géométrie proposent des expériences mémorables. C’est WOW, c’est vraiment WOW !

Accéder à la chaine sur TFO : cliquer ici

Accéder au site officiel : cliquer ici

Peg + Chat

Peg et Chat nous font découvrir les maths au travers d’aventures. Ils font face à des grands problèmes qu’ils doivent résoudre d’une façon ou d’une autre.

Un exemple :

Accéder aux épisodes : cliquer ici

Pédagogie par le jeu en classe de maths : est-ce que ça marche ?

La place du jeu, entière et indiscutable en maternelle, se réduit au fur et à mesure que les années primaires, collège puis lycée avancent. Un peu comme si le jeu était réservé aux petits et qu’ensuite, il fallait se mettre au travail, vraiment !

La géométrie pour les gourmands

Quand j’étais à l’école, la géométrie m’était bien difficile, surtout la partie sur les solides. La géométrie dans l’espace avait pour moi un goût amer… J’ai eu envie de donner plus de « saveur » à ma séquence en introduisant… des guimauves !